Léo Marillier - Académie Internationale de Musique Maurice Ravel

Léo Marillier

Violon

Leo Marillier

Le violoniste français, Léo Marillier, âgé de 23 ans, au « Jeu tout de poésie et de feu maîtrisé » obtient avec les meilleures récompenses un Master (2015) et un Graduate Diploma (2016) de concertiste-soliste au New England Conservatory auprès de Miriam Fried et son diplôme de 1er cycle supérieur dans la classe d’Alexis Galpérine au CNSMDP qu’il intègre à l’âge de 15 ans.

Bénéficiaire d’un full merit award de la fondation Florence Gould pour ses études aux USA, il remporte à son retour successivement une résidence artistique à la Fondation des Etats-Unis puis à la Cité des Arts. Léo prépare un Diplôme d’Artiste-Interprète Création avec Hae Sun Kang depuis 2017 et un second Master de recherche avec Philippe Graffin au Royal Conservatory de la Haye.

Ses autres distinctions incluent le 1er Prix et Prix Spécial Mozart 8ème Concours B. Dvarionas, 1er Prix 6ème Concours Marschner, Prix Ravel 2018, Prix Spécial Tchaïkovsky 6ème Concours Tchaïkovski (junior) à Séoul, Prix d’Honneur 2014 Concours Bellan.

Lauréat de la Fondation Williamson, de Mécénat Musical Société Générale et du Fonds Instrumental Français, Léo joue comme soliste avec orchestre dès l’âge de 13 ans en Allemagne, Danemark, France, Lituanie, Etats-Unis, Russie, invité par le Wiener Concert-Verein, Orchestre Inter-Universitaire de Paris, Danish Young Orchestra, LOH Orchestra, Klaipeda Chamber Orchestra, Paris-Berlin Orchestra sous la direction de chefs tels que Manuel Nawri, Benjamin Zander, Pierre Roullier ou Thomas Rösner pour interpréter les concertos de Dvorak, Mendelssohn, Tchaïkovski, Glazounov et Beethoven, créant en 2018 le Concerto « Jouissance de la différence V » de Eun-Hwa Cho et jouant le Concerto op 12 de Kurt Weill sous la direction de Philippe Aïche accompagné par l’Orchestre des Lauréats du Conservatoire.

En 2019, Léo a la chance de rejoindre le Quatuor Diotima pour une tournée en Colombie pour interpréter l’intégrale des quatuors de Bartok (en remplacement du 2nd violon) et l’Ensemble 2e2m en Roumanie. Il a également le privilège de jouer avec l’Ensemble Intercontemporain.

Il fonde en 2018 le Quatuor Rilke qui intègre la classe de perfectionnement de Manuel Da Silva.

Léo joue un violon Nicolas Lupot de 1811 prêté par un mécène anonyme et a enregistré son premier CD consacré au concerto pour violon et orchestre de Beethoven (version inédite d’après manuscrit de Vienne, objet de sa recherche à la Haye) avec l’Orchestre A-letheia sous la direction de Jacob Bass en 2018 sous le label Cascavelle où il se révèle un (Pierre Hugli, Ph+Arts).

Léo est invité cet été par Le Festival de La Nartelle et par les Estivales de musique en Médoc où il se produira comme soliste de l’Ensemble A-letheia qu’il a fondé en 2017. Léo assure la direction artistique de Fest’inventio en Seine-et-Marne pour la 4ème année consécutive. Passionné d’écriture, Léo est édité chez Delatour Editions. www.leomarillier.com

Prix de l'Académie Maurice Ravel de la ville de Saint-Jean-de-Luz 2018

RS

Retrouvez nous sur les réseaux sociaux

Icone facebook Icône instagram boldIcone twitter

Recherchez sur le site

Académie Internationale de musique Maurice Ravel - 8, place Maurice Ravel - 64500 Saint-Jean-de-Luz